Gothique

Publié le par Lougris


IMGP6254-pola



Est-ce de ma faute si j’aime les roses quand elles sont noires,

Si  mon cœur lourd s’éveille aux brumeux  soirs,

Est-ce de ma faute si mes yeux se cernent  de noir,

Que mon regard s’auréole de désespoir.

 

Pour moi pas de colombe, mais de noirs corbeaux,

Qui murmurent les légendes de sombres châteaux,

Au fond de mon âme que je préfère en lambeaux,

Repose, fragile, mon cœur dans son tombeau.

 

Votre monde me brule, comme le feu la phalène,

Je sens l’hémorragie du temps qui s’égraine.

Vous,  vos agitations de fourmis humaines,

Moi, l’immobile beauté de la porcelaine.

 

Certains sourient et prononcent le mot gothique,

D’autres se signent et murmurent sataniques,

Mais qu’ont de plus vos vies ternes et arthritiques,

Que je ne puisse avoir dans mes rêves extatiques.

 

Vous me dites triste mais je suis l’opposé,

Cherchant l’amour dans vos regards si dévastés,

Cherchant l’amour sans jamais vraiment le trouver,

C’est de la solitude que vous agonisez.

 

  Regardez, la nuit je chasse avec les loups,

Regardez mon coup, il saigne de drôles de trous,

C’est de l’amour, l’amour le plus pur, le plus doux

Celui qui jamais, non jamais ne se dénoue.

 

Alors que vous importe que mes nuits soient blanches,

Gardez vos airs et vos beaux costumes du dimanche,

Et si mes larmes arrivent parfois en avalanche,

C’est par amour que toujours elles s’épanchent.

 

 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

eva 17/09/2011 22:51


Superbe !


Marianne 18/06/2010 12:51


Quelle force et quelle douceur mêlées dans ce cri d'amour !
un très beau poème !


Loukristie 04/03/2010 21:20


Le noir est encore plus beau lorsqu'il s'habille du rouge de l'amour... Deux couleurs qui vont si bien ensemble ;)
Car le noir comme le blanc est une couleur qui renferme toutes les autres...
Désolée de n'être pas passée ici depuis si (trop) longtemps mais du coup le plaisir de lire en est décuplé !
Bisous.


Jackie 22/02/2010 14:28


Un texte profond et tellement vrai !!!
Merci
Bises
Jackie


Loukristie 11/02/2009 19:52

Je reste accrochée à ce texte que j'ai relu trois fois, parce qu'il parle de choses qui me sont vraies aussi, le noir des corbeaux, cette âme en lambeaux qui n'a besoin que d'une seule chose, l'amour des autres pour les rassembler. Car c'est bien dans le noir qu'on est le plus ébloui par la lumière de l'amour...
J'aime ce texte, vraiment...
J'en ai écrit de si semblables que je me reconnais à chaque ligne.
Merci de ce texte qui vit au fur et à mesure qu'on le lit.

Lougris 12/02/2009 05:21


:)
grand merci à toi de t'arréter chez moi et de prendre le temps de me lire.
bonne journée,
didier