Nativité

Publié le par Lougris




IMGP3329



Tintent les cloches, tintent les cloches,
glissant des floconneux nuages,
un traineau et son bel attelage
aux rennes magestueux, s'approche.

Tintent les cloches, tintent les cloches,
sous les toits pointus, la race humaine
accroche à l'âtre ses bas de laine,
qui ses souliers, qui ses galoches.

Tintent les cloches, tintent les cloches,
les petits d'hommes s'en vont au lit.
Une étoile s'invite, qui
luit au firmament où elle s'accroche.

Tintent les cloches, tintent les cloches,
un bruit enfin dans le salon,
les yeux fermés sous l'édredon,
les poings serrés comme gavroche.

Tintent les cloches, tintent les cloches,
les pattes s'agitent dans le silence,
les rennes magiques enfin s'élancent,
sur les nuages qui s'éfilochent.

Tintent les cloches, tintent les cloches,
l'enfant bien sur s'est endormi,
à poings fermés dans son grand lit,
après minuit, sonnent les cloches.

Sonnent les cloches, sonnent les cloches,
c'est la douce nuit de Noël,
dans une étable, venu du ciel,
un enfant né, Melchior s'approche.






Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Joseph 13/01/2010 07:30


Une si belle Nativité !

Amitiés.


Joseoh 06/01/2010 09:30


Très bonne année 2010.

Justement, elle commence avec une belle créativité !


Heli 01/01/2010 22:10


Bonne année à toi. Tout plein de petits et grands bonheurs! bisous


petitefleur 01/01/2010 16:06


bonne année
gros bisous


Loukristie 29/12/2009 21:14


Et comment on fait pour dormir avec toutes ces cloches ??
Hihi...
Sans rire, bel accueil tout en rimes pour un nouveau-né qui berce ainsi quelque légende ou parfois même nos vies...
Bises.